La vie missionnaire

Un missionnaire doit vivre et travailler en accord avec le charisme de ses fondateurs.  Selon les paroles de notre co-fondateur, François Libermann:

« Il ne suffit pas d’être envoyé: il faut avoir l’esprit de la mission ».

« La vie de l’apôtre n’est rien de plus que la vie pleine d’amour et de sainteté que le Fils de Dieu a vécu quand il était sur cette terre: par cette vie-là, il s’est sacrifié continuellement à la gloire de son Père pour le salut du monde ».

 

Être tout pour tous

Prêcher l’Évangile veut dire:

  • Partager la vie de ceux chez qui on vous envoie.
  • Être tout pour tous.

Le missionnaire doit avoir une disponibilité absolue pour tout le monde, partageant sa vie par l’apprentissage et le respect de leur langue, de leur culture, et de leurs coutumes.  Nous pratiquons:

Priorités de la mission spiritaine

Dialogue inter-religieux et œcuménisme

Nous essayons, par le dialogue, de coopérer honnêtement avec les dirigeants et les fidèles des autres religions aussi bien qu’avec ceux qui ne croient pas en Dieu.  Nous mettons notre confiance dans le Saint-Esprit, qui les guide et qui nous guide tous les deux à comprendre “toute la vérité” (cf. Jean 16:13). SRL 16.3.

La défense des faibles, des opprimés, et l’engagement à la justice

Nous voulons aider les pauvres et les marginalisés en analysant les situations de l’injustice, en rendant les gens conscients de leurs droits, en contribuant aux réseaux d’information sur l’injustice, en agissant pour influencer les choix politiques et économiques, et en faisant la promotion de la dignité de tous dans l’église comme dans la société.

Nous travaillons avec des migrants, des gens déplacés, des prisonniers, des délinquants juvéniles, des victimes du sida, des accrochés aux drogues, des gens marginalisés dans les espaces urbains et les minorités culturelles.  Nous l’accomplissons en faisant la promotion de la paix, la résolution des conflits, le pardon, la réconciliation et la guérison des maux de la violence.

L’Intégrité de la Création pour la qualité de la vie humaine

Pour améliorer la vie des gens, il faut aussi étudier et agir pour sauvegarder l’environnement, et lutter contre la dégradation, contre la pollution du sol, de l’air, de l’eau, et contre la déforestation.

Ministère aux réfugiés, les migrants, et les déplacés

Travailler avec les réfugiés est devenu une tâche très importante dans les temps récents.  Nous avons des projets pour des réfugiés au Soudan, au Rwanda, au Burundi, et en République Démocratique du Congo.  Nous œuvrons aussi à aider les chercheurs d’asile, les migrants et les réfugiés arrivant en Europe et en Amérique du Nord.

Éducation

Comme précurseur au partage de l’Évangile, nous éduquons enfants et adultes en cours d’alphabétisation, en éducation pour enfants et jeunes défavorisés, en éducation technique, informelle, morale et spirituelle, et en formation d’enseignants.