Centrafrique: Encore des scènes de violence.

Un drame s’est passé mercredi 27 mai, veille de l’Ascension, dans l’enceinte de la paroisse Notre-Dame de Fatima à Bangui. Une bande d’hommes armés, non identifiés, sont entrés dans l’enceinte de la paroisse après un combat entre musulmans et anti-balaka aux alentours de la paroisse. Il y a environ 5000 déplacés sur le site de la paroisse; dans l’église avait lieu une célébration de la vigile de l’Ascension. Il y a eu une fusillade dans la cour de l’église, tuant sur place 11 personnes dont l’abbé Emile NZALE. On parle aussi d’une quarantaine de personnes prises en otage, qu’on est allé exécuter dans le quartier (cela reste à vérifier). La tension a monté d’un cran dans la capitale avec des barricades et des tirs toute la nuit. Une mosquée jusqu’ici protégée à Lakouanga, notre quartier, a été saccagée. Nous sommes tous terrés en ce moment, par crainte d’une attaque, la nuit, par des voyous du quartier qui viennent piller. Bangui est paralysé de nouveau. A 5h du matin, des femmes ont marché jusqu’au centre-ville, certaines déshabillées, pour crier leur raz-le bol. De St Charles, quelqu’un sort de temps en temps sur l’avenue David Dacko pour observer ce qui se passe. On espère que des mesures vont être prises pour calmer les tensions. Union de prière.

P. Patrick Omer Mbéa

Supérieur de la Fondation de Centrafrique

Ce contenu a été publié dans Informations Spiritaines, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.