Brèves Nouvelles Spiritaines: 16 mars 2012 – n° 285

Réunion du Conseil financier

Les membres du Conseil financier de la Congrégation ont tenu leur rencontre annuelle le 13 février 2012 à la maison généralice à Rome. Cette rencontre avait pour but d’étudier la situation financière de la Congrégation et les options à prendre pour nos investissements dans le contexte de crise que traverse l’Europe actuellement.

Au terme d’une journée de travail il ressort que la rigueur doit être maintenue dans la gestion.

Chapitre Général de Bagamoyo-2012

Plan de communication

L’équipe du service de l’information/communication est constituée de :

– Firmino CACHADA (Rome), Coordinateur principal,

– Gaston TEMGOUA (Rome), Assistant,

– Paul CHUWA (Tanzanie), Assistant .

La mission de l’équipe :

Avant le Chapitre, informer les circonscriptions et les confrères (autant que possible) sur les différentes étapes de préparation du Chapitre, notamment : les décisions prises, les thèmes retenus, les confrères impliqués (membres de droit, délégués, invités et fonctionnaires).

Pendant le Chapitre, informer et communiquer avec les circonscriptions. Donner un résumé journalier des faits marquants, du déroulement des travaux, de l’avancement des débats ainsi que des décisions et orientations prises.

Comment allons-nous communiquer pendant le Chapitre?

Par le site internet : www.spiritanroma.org

Objectif : l’information en continu

Le site « spiritanroma.org » construit par nos confrères de l’Université de Duquesne (Etats-Unis) est en phase d’évaluation. Pendant le Chapitre des informations y seront régulièrement diffusées. Vous y trouverez les points marquants des travaux, les textes et les documents importants (exemple, en ce qui concerne la préparation du Chapitre, le site inclut l’Instrumentum Laboris, les listes de délégués et fonctionnaires, le logo et la prière, le rapport du Supérieur général, etc.). Ce site est ouvert à tous les confrères qui y auront créé leur propre compte. Chacun est invité à s’informer sur le Chapitre.

Par Facebook

Objectif : favoriser la discussion et les échanges

Facebook sera le moyen de communication le plus facile, le plus informel et le plus interactif que nous utiliserons. Nous y publierons des photos, des textes et documents divers. Tout confrère qui le désire peut envoyer ses réactions ou faire sur le vif un commentaire des travaux. Ces réactions et ces commentaires apparaîtront sur Facebook. Chacun pourra les consulter, les approuver en cliquant « like » ou faire des propositions sur les débats en cours. Pour y parvenir, tout confrère intéressé par l’interactivité doit avoir un profil personnel Facebook.

Puis il faut s’inscrire dans le groupe de discussion et d’échange « Chapter Bagamoyo 2012 ». Ce groupe existe déjà. Près de 300 confrères y sont inscrits et participent aux échanges. Les inscriptions sont gratuites. Précisons que pour le groupe de discussion « Chapter Bagamoyo 2012 », seuls nos confrères et les laïcs invités au Chapitre ont accès à ce qui est publié dans cet espace. Ceux-là peuvent réagir ou faire des propositions. Il s’agit donc d’un groupe fermé, dans le grand espace Facebook. Pour y accéder rechercher : Cssp Roma.

Par le Blog

Objectif : favoriser une communication interactive

Pour ceux qui ne veulent pas créer un profil personnel sur Facebook, mais désirent tout de même rester informés quotidiennement sur l’évènement, un blog a été créé. Pour le moment il est en phase expérimentale afin d’évaluer ses performances. L’adresse vous sera communiquée sous peu.

Dans le blog du Chapitre général nous publierons, autant que possible, toute l’information préparée pour Facebook : photos et textes. Bien que moins interactif, un blog permet aussi des réactions écrites. Bon à savoir : à la différence du groupe de discussion dans Facebook, le blog sera public et n’importe qui, même des non spiritains ou des anonymes (avec un « nickname » ou pseudo), peuvent écrire des commentaires.

NB : Les réactions doivent absolument porter sur les travaux du Chapitre. L’équipe de communication, après avis de la commission centrale, se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet.

Par la messagerie électronique (l’email)

Chaque délégué au Chapitre a mission d’informer régulièrement les confrères qu’il représente. Tout confrère a le droit de demander des informations à son délégué ou de transmettre des messages en lien avec le Chapitre. Une lettre a été adressée à ce sujet aux délégués, fonctionnaires, invités et aux traducteurs non-résidents (BNS 284).

Chaque jour les nouvelles et le résumé des débats seront communiqués à toutes les circonscriptions. Nous demandons aux secrétaires de circonscription et aux responsables de communication de faire circuler l’information à tous les confrères de la circonscription.

Pour prendre en compte la diversité linguistique de notre Congrégation pendant le Chapitre, trois équipes de rédaction seront créés pour la collecte, le traitement et la diffusion des informations dans les trois langues (Anglais, Français, Portugais).

de rédaction seront créés pour la collecte, le traitement et la diffusion des informations dans les trois langues (Anglais, Français, Portugais). En plus de tout ce qui précède, les délégués pourront solliciter l’équipe de communication du Chapitre pour avoir des informations, afin d’envoyer des emails aux confrères de la circonscription qu’ils représentent.

Tout confrère qui le souhaite peut envoyer des messages concernant le Chapitre à l’adresse : cssp.bagamoyo2012@yahoo.it

Les participants qui disposent d’un ordinateur portable sont priés de l’apporter.

NB : L’interactivité à Bagamoyo :

Tous les emails reçus considérés pertinents pour le Chapitre seront affichés au moins pendant 24 heures sur un tableau accessible à tous les capitulants. Ces messages seront ensuite conservés dans un dossier à la disposition des délégués.

S’agissant de Facebook ou du blog, il y aura deux ordinateurs connectés à l’internet. Ils seront ouverts en permanence sur le programme en question : les confrères peuvent consulter ce qui y est écrit, mais, s’ils veulent y participer, ils le feront à partir de leurs propres ordinateurs ou d’autres ordinateurs mis à la disposition des participants. L’équipe de la communication imprimera et transmettra à la commission centrale toute intervention ou proposition jugée pertinente.

160e anniversaire de la mort du Père François LIBERMANN

Sr Marie Bernadette and Sr Marie Salomé

Rome: le 2 février 2012 nous avons célébré le 160e anniversaire de la mort du Père François LIBERMANN. Au terme d’une neuvaine de prière dédiée au vénérable Père LIBERMANN et à toute la Congrégation, cet anniversaire a été marqué à Rome par une conférence et une célébration eucharistique. La conférence était donnée par deux sœurs spiritaines venues de Paris. Sœurs Marie Bernadette DELPIERRE et Marie Salomé DEGRADOT ont évoqué l’histoire de la fondation des sœurs Missionnaires du Saint Esprit et la spiritualité du Père LIBERMANN. “Nous sommes des filles de LIBERMANN. Nous partageons sa spiritualité comme l’a fait nontre fondatrice Eugénie CAPS”, a dit la Soaur Marie Bernadtte au cours de la conférence. Le Supérieur général a loué la collaboration qui a toujours existé avec nos sœurs spiritaines.

Our confreres in Belgium

Belgique: à la Communauté européenne de la rue de Mérode, à Bruxelles, une vingtaine de Confrères se sont retrouvés le 2 février 2012. Le sujet de leur réflexion et de leur prière était : LIBERMANN et ses missionnaires au Congo. Ils ont écouté LIBERMANN rappeler à ses missionnaires les vertus qui renferment puissance et grâces toute spéciales, notamment dans la façon de vivre l’œuvre des Noirs, en mettant au cœur de la mission : Faites-vous nègres avec les Nègres. Vingt de nos confrères ont fait cette expérience à KONGOLO, le 1er janvier 1962. Ainsi les spiritains de Belgique ont célébré à la fois le 160e anniversaire de la mort de LIBERMANN et le cinquantenaire des “martyrs de KONGOLO”. Ils ont souligné que l’intercession les aiderait dans “la mise en place de trois projets missionnaires de proximité avec les migrants dans trois villes importantes de Belgique: Anvers, Bruxelles et Charleroi.

Reconstruction dans la Fondation d’Haïti

Suite à l’appel à la solidarité pour aider nos confrères d’Haïti, après le séisme qui avait dévasté ce pays le 12 janvier 2010, voici un premier bilan des fonds collectés.

L’argent récolté a pu répondre aux besoins les plus urgents identifiés en 2010 : le mur entourant le collège Saint-Martial a été reconstruit, même s’il faut encore en faire le crépissage; les cinq novices sont allés en France et les maisons de nos confrères ont été réparées et rendues habitables.

Foyer Tisserant

La première étape de reconstruction a permis la réalisation d’un abri provisoire, toujours utilisable, la restauration de la Maison Senghor, devenue Maison Jacques D. Laval et servant de noviciat; elle était la plus gravement endommagée. Ont aussi été reconstruits le mur et le réservoir d’eau de cette maison, et la maison de la rue St-Martin a été réparée.

Dans une deuxième étape, pas encore totalement terminée, a été réparée et aménagée la maison des Sœurs, devenue Foyer Tisserant, servant maintenant de maison de formation pour les autres étapes de la formation : propédeutique, 1er et 2nd cycles; on y a aussi construit une cuisine et une fosse septique.

Un confrère doit encore dormir sous la tente dans la commune de Carrefour, à la Paroisse N-D du Perpétuel Secours de Côte-Plage; un don a été fait pour l’achat d’une maison plus solide que celle qui est actuellement louée, mais cette maison n’a pas encore été trouvée. Ne disposant de presque aucun revenu local après le séisme, la Fondation a dû couvrir des dépenses de quelques communautés, pourvoir à plusieurs obligations de la formation et même venir au secours de certaines victimes vivant dans les cours des maisons spiritaines.

Les besoins actuels

Pour terminer l’année 2012, la Fondation doit encore trouver 15 000 US$ pour la construction d’un réservoir d’eau au Foyer Tisserant, et 30 000 US$ pour le fonctionnement de sept mois de noviciat.

Le Foyer Tisserant, qui sert maintenant de maison de formation, sera insuffisant pour les besoins de la formation. Il suffit tout juste pour les six étudiants actuels: trois en propédeutique, un au 1er cycle et deux au 2nd cycle. Cette maison devrait servir à l’avenir comme maison du Supérieur et pour l’accueil des confrères à Port-au-Prince. Pour les besoins de la formation à l’avenir, on est à la recherche d’une maison, ou d’un terrain à acheter, sur lequel il serait possible d’en construire une.

La Fondation est aussi propriétaire et responsable de la Bibliothèque haïtienne des Pères du Saint-Esprit (BHPSE), fondée en 1873 par un Spiritain; elle est la bibliothèque la plus ancienne d’Haïti avec environ 25 000 ouvrages et documents d’archives, dont de nombreux originaux et pièces uniques datant des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles. Grâce à la vigilance de confrères et à l’aide d’anciens élèves, il a été possible de la récupérer de l’ancienne résidence du Collège Saint-Martial, qui a dû être complètement rasée. Les livres sont gardés dans des boîtes, qui n’offrent pas de bonnes conditions de conservation. Pour cette bibliothèque, il est prévu de réparer et d’aménager, dans l’enceinte du Collège Saint-Martial, un bâtiment qu’on n’a pas dû démolir. Un devis vient d’être fait dans ce but; le coût des travaux est estimé à 320 914.00 US$. Qui seront le ou les donateurs pour faire ces travaux ?

Le Petit Séminaire Collège Saint-Martial

La réouverture des classes après le séisme a eu lieu au Collège Saint-Martial le 19 avril 2010. Depuis ce jour, les classes sont faites dans des hangars temporaires construits par le gouvernement; ils ne pourront sans doute pas être utilisés pour plus de deux ans encore. Cependant, l’enseignement a retrouvé son rythme normal; on peut même dire que pour le roulement régulier, le Collège parvient à s’autofinancer, même s’il a besoin d’aide pour acheter une nouvelle voiture et un nouveau groupe électrogène. Grâce à quelques aides, surtout spiritaines, non seulement le mur qui entoure la propriété a pu être refait, mais une citerne pour l’eau a été construite, un ancien bloc administratif a été transformé en une grande salle qui sert de chapelle, une salle pour l’informatique et des laboratoires en matériau non-durable (contreplaqué) ont été installés, une infirmerie, un bureau pour la Pastorale et 3 classes pour l’école maternelle ont été construits. Il y a aussi, grâce à un bienfaiteur, le projet de construire 3 autres classes pour la maternelle et un terrain de jeu.

Ici, comme d’ailleurs dans les autres écoles, la véritable reconstruction n’a pas encore commencé. Nos confrères ont déjà fait beaucoup pour rebâtir et en même temps répondre à la mission et aux nécessités de chaque jour. Le Conseil général encourage confrères, circonscriptions, bienfaiteurs et bienfaitrices à poursuivre leurs gestes de solidarité.

Cinquantenaire Des “Martyrs Spiritains de Kongolo

Des centaines de fidèles en prière

Des conférences organisées, deux jours de pèlerinage et une messe solennelle dans l’église-mémorial Saint-Joseph-Kangoy de Kongolo le 1er janvier 2012, en mémoire des « martyres ».

Kongolo, République démocratique du Congo, jeudi 29 décembre 2011: Nous sommes à la Fraternité, la maison spiritaine qui sert de pré-postulat. Mgr Oscar NGOY WA MPANGA, évêque de Kongolo est présent ainsi que tous les spiritains de la Région Est. Présents aussi les prêtres du diocèse, les pré-postulants spiritains, les Sœurs de la Congrégation du Cœur Immaculé de Marie de Kongolo (Cimko), les Sœurs de Saint Joseph de Kalemie, les Sœurs Franciscaines du Règne de Jésus de Sola, les paroissiens de Saint-Joseph-Kangoy et les amis des spiritains. Des pèlerins estimés à près de deux cent personnes.

Le Père André NSENGA, Supérieur de la Région spiritaine Est et directeur du pré-postulat, souhaite la bienvenue aux pèlerins. S’inspirant de l’Epitre aux Hébreux 13,7-9, il donne le sens de ce pèlerinage marquant l’ouverture du cinquantenaire de la mort de vingt spiritains tués à Kongolo le 1er janvier 1962. Quatre étapes à parcourir: de la Fraternité à la procure, en passant par le petit séminaire et la cathédrale. Sœur Irma NTAMBWE et sœur Denise KAYUMBA (Cimko), expliquent les raisons du choix de ces stations. C’est alors que la marche commence.

Les pèlerins prennent la direction de la procure. La chorale saint Joseph de KANGOY exécute le chant litanique dédié aux martyrs spiritains. Au début de l’étape le Père NSENGA présente la vie des confrères tués à Kongolo ainsi que de celui qui avait été tué en 1961 à Kabalo. Un pèlerin, baba Thomas, ancien petit séminariste à cette époque-là, présente les lieux où habitaient et travaillaient les victimes.

Plus tard la célébration eucharistique est présidée par le Père André BAZITO, venu de Kindu pour la circonstance. Dans son homélie, il insiste sur la nécessité de « marcher à la lumière du Christ en aimant son prochain, car connaître ne suffit pas, il faut surtout vivre dans l’amour ». A la fin de la célébration qui réunit plus de deux cents fidèles, le Supérieur principal, Père Eric NGOY KAMATOMBE, invite l’assemblée à tirer des leçons des différents témoignages donnés à la fin du pèlerinage pour répondre à deux questions : Comment sont-ils morts ? Pourquoi sont-ils morts ?

Vendredi 30 Décembre 2011, deuxième jour du pèlerinage, la marche commencée à la Procure s’achève à la nouvelle cathédrale du diocèse de Kongolo.

En bien d’autres endroits de la Congrégation on a fait mémoire de nos confrères morts à Kongolo. Il serait intéressant de faire parvenir à la maison généralice tout ce qui a été fait dans les circonscriptions à l’occasion de ce cinquantenaire (documents, photos, publications, vidéo), afin d’enrichir nos archives sur le dossier « martyrs de Kongolo ». Une belle vidéo du Père Firmino CACHADA est disponible.

Lien: http://www.youtube.com/watch?v=DxHUfGF-f2E

Mgr Oscar NGOY WA MPANGA, évêque de Kongolo (RDC)

Lors de son séjour à Rome en février dernier, il a parlé de la célébration du cinquantenaire. « La mort de nos vingt confrères à Kongolo est une page de l’histoire de notre Église et de la Congrégation. C’est dans la foi et la prière que nous avons célébré leur mémoire. Pour le diocèse de Kongolo c’est un héritage spirituel, symbole de la vie donnée pour l’annonce de la Bonne Nouvelle. Nous ne cessons de rappeler aux fidèles de notre diocèse que ” le sang des martyrs est semence de chrétiens. ” , comme le disait Tertullien de Carthage .

Matériel disponible (en français, anglais, portugais et néerlandais):

– Témoins fidèles, KONGOLO 1962-2012 (une brochure qui rappelle les événements et les doutes qui ont précédé le massacre, « le martyre » lui-même, les personnes qui l’ont vécu).

– Une carte postale avec une prière aux «Martyrs de Kongolo»

– Un poster.

Les Supérieurs de circonscription peuvent passer leur commande au Secrétaire général(indiquez le nombre d’exemplaires désirés et spécifiez la langue). Les Spiritains de Belgique, de France, de Suisse et de Hollande s’adresseront directement au Mémorial Kongolo de Gentinnes. On ne facturera à chaque circonscription que les frais d’expédition.

Malawi: ” il y a nécessité de renfort et de confrères expérimentés pour aider le groupe” — P. Mike Obi Onwuemelie

Nos confrères sont arrivés au Malawi en 1971 : onze Irlandais, qui avaient travaillé au Nigeria, puis avaient été expulsés après la guerre du Biafra. Le seul but du Groupe était d’aider, temporairement, au ministère paroissial dans l’archidiocèse de Blantyre, qui manquait sérieusement de personnel, et de s’occuper du petit-séminaire diocésain. En 1973, trois spiritains de la Province Transcanada, accompagnés d’un prêtre diocésain de Calgary, sont arrivés dans le diocèse de Chikwawa, en réponse à un appel lancé par le diocèse de Chikwawa à celui de Calgary. A présent, un de nos confrères du Transcanada travaille comme formateur au 1er cycle à Balaka, qui fait désormais partie de l’Union des circonscriptions d’Afrique Centrale du Sud. En 1993 la WAP d’alors, à la demande du Conseil général, a accepté le Malawi comme son champ de mission et a envoyé deux confrères à ce Groupe. Depuis lors, pour diverses raisons, il y a eu tout un va-et-vient de jeunes confrères, Actuellement un seul confrère du Ghana travaille au Malawi. Les spiritains au Malawi sont maintenant un Groupe international indépendant, accueillant des confrères d’autres circonscriptions d’Afrique. En collaboration avec les autres circonscriptions spiritaines de la région, ils ont fondé la SCAF, avec un noviciat commun en Afrique du Sud, un 1er cycle commun à Balaka (Malawi) et un 2d cycle commun au Zimbabwe.

Mike et le groupe spiritain du Malawi

Groupe international du Malawi: 7 confrères dans l’apostolat: 3 du Malawi, 2 Nigérians, 1 Ghanéen et 1 Zambien.
3 confrères dans la communauté du 1er cycle de formation
: 1 Nigérian, 1 Tanzanien et 1 Irlandais de la Province du Transcanada.

Apostolat spiritain

Nos confrères travaillent dans deux diocèses, où ils desservent des paroisses, et l’un d’eux enseigne dans une école secondaire. Le travail réalisé est considérable. Les évêques et les gens les louent et les apprécient, disant que les Spiritains sont proches du peuple et sont engagés dans des programmes de développement qui aident les gens. C’est particulièrement évident dans les paroisses qu’ils gèrent. Ils ont aussi beaucoup travaillé à susciter des vocations à la vie spiritaine. Ils sont la circonscription qui a le plus grand nombre d’étudiants parmi les cinq qui forment l’Union des circonscriptions d’Afrique Centrale du Sud. Du postulat au 2d cycle les étudiants sont au nombre de 29, ce qui est beaucoup pour une petite circonscription, avec seulement de très jeunes Africains, dont certains en sont à leur premiers pas dans l’Affectation à la mission. Il y a cinq Spiritains prêtres du Malawi; trois travaillent au pays, et des deux autres l’un est au Zimbabwe et l’autre en Tanzanie.

L’avenir et les défis

Bien que petit, le Groupe est très dynamique et la paix y règne. L’esprit du groupe est très bon, avec ce sens de l’unité qui peut faire des miracles. Mais il y a tout autant nécessité de renfort et de confrères expérimentés pour aider le groupe. Le Malawi est pauvre et les gens dépendent beaucoup des prêtres et des religieux, ce qui ne va pas sans peser lourd sur les confrères. Les paroisses où nous travaillons sont dans des régions rurales; les évêques ne donnent aucun soutien aux religieux, pensant qu’ils en reçoivent de leur maison généralice d’Europe, et rien ou si peu vient des gens. Les confrères doivent veiller à se procurer leur propre subsistance et en plus aider les gens dans leurs paroisses. Au Malawi règne la paix et les gens sont bons. Nos confrères travaillent dur et auront besoin de l’aide de toute la Congrégation, pour donner davantage vie à la mission. spiritaine là-bas. P. Mike

Livres Ecrits par des Spiritains

– Agostinho TAVARES, Renovar a alegria do SIM inicial na vida consagrada, Paulinas, São Paulo, 2012, 200p.

– James J. KUTAV, Devition to Santo Niño in the Philippines, Spiritan publication, Iligan, 2012, 130p.

– Prosper EVE, Pierre-Louis-Frédéric Levavasseur, Surya ed., La Réuion, 2011, 336p.

– Patrick J. RYAN, Kimmage Manor, 100 years of service to mission, The Culumba Press, Dublin, 2011, 199p.

– Joseph HIRTZ , El Espiritano Busca El Corazón de Libermann, 2011

Francisco MALINOWSKI, Cien Consejos del Siervo de Dios Padre Francisco María Pablo Libermann, 2012

– Joseph BURGRAFF, Témoins fidèles, KONGOLO 1962-2012, Immediatprint, Wavre, 2012, 45p

LE SUPÉRIEUR GÉNÉRAL ET SON CONSEIL …

ADMINISTRATION GÉNÉRALE

– Ont vérifié et approuvé le bilan financier de l’année 2011, présenté le 2 mars 2012 par l’Econome général. (CG 08/12) (RVS 249.5.1).

AFRIQUE

– Affectent le Père Matthew Ambrose NGOWI de la Province de Tanzanie, originellement affecté à la Fondation d’Ethiopie, à la Province de Tanzanie. (CG 07/12) (RVS 249.2.4).

– Affectent le Père Charles LUKUNGU LUNGI de la Fondation Congo-Kinshasa, originellement affecté à la Fondation Congo-Kinshasa, à la Fondation de Centrafrique. (CG 10/12) (RVS 249.2.4).

– Nomment le Père Peter Kofi LAAST supérieur de la Province du Ghana pour un second mandat de trois ans, à compter du 31 mai 2012. (CG 11/12) (RVS 167.1).

– Donnent au Père Augustine BANGALIE, de la Fondation de Sierra Leone, l’affectation missionnaire à la Fondation de Sierra Leonne. (CG 14/12) (RVS 158).

-Donnent au Père Dyfrig MALITI, de la Province de Tanzanie, l’affectation missionnaire à la Province de Tanzanie. (CG 15/12) (RVS 158, 249.2.3).

– Donnent au Père Albano Aloys MWOMBEKI, de la Province de Tanzanie, l’affectation missionnaire à la Province de Tanzanie. (CG 16/12) (RVS 158, 249.2.3).

– Nomment le Père René YOU supérieur du Groupe international d’Algérie, pour un mandat de trois ans, à partir du 1er décembre 2011. (CG 04/12) (RVS 167.1).

EUROPE

– Le 29 février 2012, approuvent le Contrat entre le Groupe international de Croatie et le Diocèse de Dakovo-Osijek, concernant la paroisse St Anthony à Podvinje. (CG 06/12).

– Le 29 février 2012, approuvent la convention entre les Archives générales de la Congrégation du Saint-Esprit et la Province de France des Sœurs Servantes du Saint- Cœur de Marie. (CG 05/12).

– Après un vote délibératif, approuvent les décisions du Chapitre de la Province d’Irlande, à la réunion du14 mars 2012. (CG 13/12) (RVS 183, 249.4.6).

– Approuvent la demande du P. Philip MARSH pour l’extension de son mandat de supérieur de la Province Britannique à compter du 1er septembre 2012 jusqu’à l’élection du nouveau Provincial. (CG 17/12).

OCÉANIE

– Confirment l’élection du Père Tom KESSY comme supérieur du Groupe international Australie/PMG, pour un troisième mandat de trois ans, à compter du 1er septembre 2012. (CG 03/12) (RVS 167.2 ; Can.625.3).

– Confirment l’élection du Père Marcin DUSINSKI comme supérieur du Groupe international du Paraguay, pour un mandat de trois ans, à compter du 20 février 2012. (CG 84/11) (RVS 167.2 ; Can.625.3).

PAKISTAN

– Après avoir réaffecté le Père Francis AKUVE dans sa Province d’origine (Nigeria Nord Est), décident, vu l’amélioration de sa santé, de l’affecter au Groupe international du Pakistan, circonscription de son affectation originelle. (CG 09/12) RVS 249.2.4).

Autres nouvelles

La RVS a 25 ans

Nous célébrons le 25e anniversaire de la Règle Vie Spiritaine (RVS) 1987-2012. Le 7 juin 1987, en la solennité de la Pentecôte et à l’ouverture de l’année mariale, son Em. J. Jérôme Card. HAMER rendait officiel l’approbation de la RVS par le Saint Siège. La RVS prenait dès lors le relais des « Règles et Constitutions ». Le Père Pierre HASS était en ce temps-là Supérieur général. Au cours de l’histoire, des Chapitres généraux ont souvent permis des amendements afin de répondre aux appels nouveaux dans la fidélité à notre charisme. Ce 25e anniversaire est pour tout spiritain, une invitation à la réflexion et à l’action. Au quotidien, notre vie religieuse et missionnaire correspond-elle aux engagements pris conformément à la RVS?

25 ans de JPIC dans la Congrégation

Le 8 septembre 1987, sous le mandat du Père Pierre HASS, supérieur général, le service Justice et Paix (devenu Justice Paix et Intégrité de la Création) est crée dans la Congrégation. Le Père Mike DOYLE était alors chargé d’accompagner le processus d’implantation des services JPIC là où travaillent les spiritains. Ensuite William HEADLEY (Province des E-U), John SKINNADER et John KILCRANN (Province d’Irlande). Chaque circonscription est invitée à marquer cet anniversaire d’avril 2012 à avril 2013.

Dakar : La cathédrale du ” Souvenir Africain ” devient ” Notre Dame des Victoires ” .

Le dimanche 29 janvier 2012 l’archidiocèse de Dakar (Sénégal) a célébré la clôture de l’année jubilaire marquant le 75e anniversaire de la cathédrale du « Souvenir Africain » devenue « Notre Dame des Victoires ». Mgr Pascal Roland, évêque de Moulins (France) a présidé la messe d’action de grâce. Un hommage a été rendu au Père Daniel BROTTIER. Une plaque-souvenir a été dévoilée en son honneur dans la chapelle à lui dédiée. En 1846, les spiritains fondent un poste missionnaire à Dakar. Au fil des années, certains trouvent la mort et leurs tombes sont éparpillées et à l’abandon à travers le pays. En 1912, Mgr JALABERT, évêque de Sénégambie, sollicite un jeune spiritain le Père BROTTIER et fait construire une cathédrale à la Gloire de Dieu et à la mémoire des missionnaires qui ont donné leur vie : la cathédrale du « Souvenir Africain », consacrée le 2 février 1936, quelques semaines avant la mort de BROTTIER.

Décès par noyade: Père Jonas ACHINA, 1965-2012

Père Jonas Acina

Notre confrère le Père Jonas ACHINA, de la Province du Ghana, est décédé le dimanche 19 février 2012 à Salvador de Bahia (Brésil) par noyade. Il était invité au Salvador par des confrères pour un congé. Né le 8 septembre 1965 à Alfao (Ghana), il a fait profession le 8 septembre 1994 à Ejisu-Ashanti. En 2002 il s’engage définitivement dans la Congrégation par la profession perpétuelle. Ordonné prêtre le 12 juillet 2003 à Agbakopé (Ghana), il est envoyé aux Iles du Cap-Vert pour un stage de langue portugaise. Dernièrement, le Père Jonas ACHINA était missionnaire dans la FANO en Guinée Bissau. D’abord vicaire à la paroisse Nossa Senhora de Ajuda à Bissau la capitale (2004-2006), puis curé (2006-2012). Pour ses funérailles une première messe a été célébrée le 15 mars 2012 au Spiritan University College à Ejisu (Kumasi-Ghana). Puis le 16 mars, l’évêque du diocèse de Konongo-Mampong, Mgr Joseph OSEI-BONSU, a présidé la messe d’enterrement. Il était assisté du Supérieur provincial du Ghana, le Père Peter K. LAAST et du Supérieur principal de la FANO, le Père Yves-Marie FRADET. Jonas ACHINA a été inhumé au cimetière spiritain d’Ejisu. Il a rejoint la Maison du Père à l’âge de 46 ans. Que le Seigneur l’accueille dans la paix ainsi que tous nos confrères défunts. Sincères condoléances aux familles éprouvées.


NOS DÉFUNTS

P

John Robert WEBER ETATS-UNIS

01/01/2012

76

P

Joep (Petrus J.) WETZELS HOLLANDE

07/01/2012

86

P

Liam O’SULLIVAN IRELANDE

14/01/2012

89

P

Thomas P. SHARKEY ETATS-UNIS

16/01/2012

87

P

António BOTELHO PORTUGAL

19/01/2012

93

P

Edward GRAHAM Trans-Canada

26/01/2012

88

P

Albert KLOMP HOLLANDE

29/01/2012

90

P

Johannes HOGEMA HOLLANDE

03/02/2012

89

P

Paul SIGWARD FRANCE

10/02/2012

84

P

Léon NECK FRANCE

13/02/2012

87

P

Jonas ACHINA GHANA

19/02/2012

46

P

Seamus HUNTER ANGLETERRE

25/02/2012

74

P

Albert HIGELIN FRANCE

09/03/2012

91

P

Sean O’DONOGHUE IRELANDE

10/03/2012

85

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Informations Spiritaines. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.