Amour pour le monde

La déclaration de l’Évangile est surtout le témoignage de l’amour de Dieu qui se manifeste dans ce monde.  La souffrance des gens est partagée par le Christ et par tous ceux qui essaient de le suivre.  Sans cette union pratique avec le Christ, le Chemin, la Vérité et la Vie, la communauté missionnaire serait en train d’essayer de témoigner avec seules ses ressources humaines, témoignage qui n’accomplirait rien.

Notre Règle de Vie spiritaine nous rappelle que nous sommes “mis à part” pour répondre avec créativité aux besoins de l’évangélisation de notre époque, en vivant avec ces gens, ces groupes et individus, qui n’ont pas encore reçu le message de l’Évangile.

En prenant sur nous de nouveaux engagements en Asie et en Afrique, nous essayons de partager la confiance inébranlable dans la Providence divine qu’a eue Frère Libermann:

« Jusque-là, nous nous sommes gardés près de la voie de la Providence divine; elle seule nous a guidés.  Je n’ai jamais pu réaliser un plan né de mes propres rêves; mais j’ai toujours réussi, comme par magie, quand je me suis permis d’être guidé par la Providence, entouré de croix et de souffrances. »